Leaders Cup : Sergii Gladyr

23 February 2017
Leaders Cup : Sergii Gladyr - Sergey Dyadechko
On a connu pire week-end que celui de Sergii Gladyr à Disney : victoire finale en Leaders Cup, trophée de MVP… en sortant du banc, ce qui lui vaut également le trophée de DLSIxieme homme de la compétition.

Sergii, ton week-end à Disney a été fabuleux. Avec plus de recul aujourd’hui, comment juges-tu cette performance ?

Franchement, je me suis surpris moi-même. Je sais que je suis capable de séries mais je ne pensais pas que ça m’arriverait à ce moment-là de la saison. Evidemment, l’objectif était d’être bon et d’apporter le plus possible à l’équipe, mais de là à jouer à ce niveau-là sur les trois jours de compétition… Je ne m’y attendais pas, c’était vraiment dingue !

Comment expliques-tu tes poussées de fièvre face à Gravelines-Dunkerque (17 points dans le troisième quart-temps) puis face à l’ASVEL (17 points également dans le dernier quart) ?

Je ne sais pas… Peut-être que cette compétition t’apporte un surplus de motivation. Il y a un trophée au bout, c’est très concret. Pour nous, c’était d’autant plus spécial qu’on avait l’occasion de faire le doublé. Et puis, une grande part de ma réussite revient aussi à mes coéquipiers, qui sont derrière moi tout au long de la saison… C’est très bon pour la confiance.

Quand tu commences à rentrer un, deux, trois tirs de suite, comment te sens-tu ?

Je suis super excité… mais, en même temps, je me dis que je ne veux pas en rester là. A peine le shoot rentré, je pense déjà à la suite parce que je sais que le match est encore très long. Le truc à ne surtout pas faire, c’est de se demander si le tir va rentrer ou non… C’est le meilleur moyen de rater !


« Nous avons montré que nous n’étions pas qu’une équipe défensive »


Comment expliques-tu votre victoire finale, synonyme de doublé inédit ?

Nous avons vraiment un très bon état d’esprit dans cette équipe, où chacun soutient l’autre, de la première à la dernière seconde du match. Nous avons surtout montré que nous n’étions pas qu’une équipe défensive. A Disney, nous n’avons pas été très bons de ce côté-là du terrain, mais nous sommes allés au bout… ce qui prouve que l’on n’est pas trop mal en attaque non plus. Et puis, notre défaite à Antibes en Coupe de France (le mardi précédent, ndlr) nous a permis de nous reconcentrer. Nous nous devions de montrer un autre visage à la Leaders Cup.



Nous avons croisé Yakuba Ouattara à la Leaders Cup et il nous a dit qu’on te surnommait « le terroriste ». Peux-tu nous expliquer d’où cela vient ?

Il n’y a que lui qui m’appelle comme ça ! (rires) En fait, lors de la Leaders Cup précédente, j’ai commis une faute sur Mam’Jaiteh, qui partait tout seul en contre-attaque. Je ne voulais pas lui faire mal, je voulais juste l’empêcher de marquer… mais je lui ai ouvert l’arcade ! Dans la conférence de presse d’après-match, Pascal Donnadieu avait parlé de cette action comme d’un « attentat »… et Yak a trouvé le surnom.

Les statistiques de Sergii Gladyr à la Leaders Cup :

16,3 points à 72,2%, 12/17 à trois-points, 11/11 aux lancers-francs, 2,3 rebonds, 2,3 passes, 19,3 d'évaluation en 20 minutes.

Source: LNB

DERNIÈRES NOUVELLES

14 September 2017

La Fondation de Sergey Dyadechko soutiendra le Final d’Ukraine de strongman

Le 17 septembre 2017 à 12.00 à Vinnitsa sur la place à côté de « Mega Mol » aura lieu un des plus grands événements  de l’année dans le sport ukrainien de strongman – le Final de la Coupe d’Ukraine. More
13 September 2017

Les meilleurs moments du match Obologn-Brovar – Poltava avec la Fondation DSF de Sergey Dyadechko.

Tout le long du match Obologn-Brovar – Poltava la tension ne quittait pas le stade pas pour une seconde. More
5 September 2017

PFL (Ligue Professionnelle de Football) et « Obologn-Brovar » en partenariat avec la Fondation de Sergey Dyadechko.

La Fondation DSF du businessman ukrainien Sergey Dyadechko a comme un des objectifs principaux de soutenir le développement en Ukraine des sports et des tournois qui ne sont pas bien éclairés dans les médias. More
31 August 2017

La FondationDSF de Sergey Dyadechko et les héros du motosport ukrainien.

La Fondation DSF de Sergey Dyadechko a pris part à la création du programme « la Voie de l’héro ». More